Hippocrate et la naturopathie

Hippocrate : « Que ton aliment soit ton premier médicament »

Les Grecs anciens, tout comme la plupart des peuples anciens, étaient de fervents adeptes de l’astrologie.  Hippocrate lui-même, croyait que la personnalité des individus influençait leur constitution. En effet, il a alors mis en place une typologie des constitutions, qui permet d’établir une bilan de vitalité des personnes correspondant des forces et des fragilités psychiques et physiques. Il s’agit d’un capital acquis de naissance, que nous pouvons entretenir ou dégrader, les préserver serait donc le moins de répondre à nos besoins naturelles d’où le terme de « naturopathie ». (2) (1)

Il existe quatre constitutions hippocratiques.  Nous les avons toutes en nous en plus ou moins grandes proportions. En général, une ou deux dominent les autres. Pour déterminer ces constitutions, on se sert de l’observation de la personne : sa démarche, sa poignée de main, son regard, la forme de sa main, de son visage, la couleur de sa peau, sa morphologie … Très schématiquement, ils correspondent aux différentes étapes de la vie. Le sanguin : à l’enfant plus autonome et à l’adolescent, le nerveux à la personne âgée, le bilieux à l’adulte, et le lymphatique sera plus associé au bébé et au jeune enfant. Bien sûr, il n’existe pas de tempéraments purs (ou peu). Toute personne possède une certaine dose de ces tempéraments. (2)

Tout d’abord, le Sanguin, qui est la constitution dominée par l’Air. Il s’agit-là d’une personne trapu, coloré, charpenté, plus ou moins grosse, extraverti, colérique, passionné et convivial. Hippocrate les décrit ainsi « Sujet au crâne et au corps développés principalement en largeur, avec prédisposition aux troubles circulatoires, hémorragiques et congestifs. » Elle est plutôt grosse mais dure car leur musculature et leur ossature sont assez bien développées. Elles sont d’un grand optimiste et ont toujours chaud, un bon sommeil, un épicurien, un bon vivant, dont le cœur parle avant le mental. Il a une très bonne santé de base mais comme il est attiré par les bonnes choses et qu’il digère tout, il risque d’être atteint de diabète. Un sanguin peut boire un jus de citron et d’orange le matin sans aucun souci pour éliminer l’acidité et disposera de la vitamine C, alors que le nerveux passera la journée à grelotter pour l’éliminer et en perdra le bénéfice. Il faut lui conseiller de savourer pour manger en moins grandes quantité, de faire attention aux excès de farineux, et donc de consommer plus de fruits et de légumes, de bonnes huiles et les aromates. D’un point de vue psychologique, il gagnerait à devenir moins dépendant des autres. (2) (3) (4)

Le nerveux est exactement l’opposé, il est dominé par la Terre. La personne est longiligne, rétracté, osseuse, sa poignée de main est froid, rapide et sèche. Ces personnes ne sont pas imposantes sur le plan physique. Elles dégagent plutôt une impression de déficience et de fragilité. Leur musculature et leur ossature sont peu marquées. Selon Hippocrate, il s’agit de « Sujet maigre, de petite taille, dolichocéphale à visage triangulaire, grande tendance aux altérations du système nerveux, aux maladies de la peau et au durcissement des tissus« . Elle est souvent constipée par le stress. Elle est sujette à l’insomnie.  Sa force est son système nerveux mais il a tendance à trop le solliciter. Le raisonnement et l’analyse mènent sa vie, son mental passe avant son affect. Elle est perfectionniste et n’aime pas particulièrement manger. Elles présentent une grande capacité intellectuelle. Elles sont sensibles, émotives et artistiques. Elles font preuve de rapidité, de finesse et de minutie. Il lui faut donc manger tout ce qui pourrait contrebalancer l’acidose : des légumes comme la pomme de terre, la châtaigne, le potimarron, la banane, les amandes, ainsi que des protéines pour l’ancrer et le ramener sur Terre. Il lui est préférable de manger plus cuit que cru. Il lui faudrait apprendre à respirer par le ventre, à faire du sport. (2) (1) (3)

Le bilieux est dirigé par le Feu.  Nous sommes de plus en plus nombreux de cette constitution. Les personnes au tempérament bilieux sont celles qui présentent le meilleur développement musculaire. Elles ne sont pas portées à l’embonpoint comme les sanguins qui recherchent les plaisirs de la table. Il s’agit de personnes bien charpenté, du visage et du corps. Elles sont longilignes mais pas forcément grandes. Pour reprendre Hippocrate, il s’agit de « Individu corpulent, à la musculature rigide, visage mince aux contours rectangulaires ou carrés, prédisposé aux maladies hépatiques, lithiases biliaires, ictère, urticaire, troubles digestifs et fatigue psychique. » Les bileux dégagent toujours une impression de force et de contrôle. Leur mâchoire est visible, carrée, puissante. Il a un regard pénétrant et droit, car il est franc, rigoureux voire rigide. Il a beaucoup d’énergie, mais il est perméable aux émotions, il prend tout à cœur. Cette personne aime a avoir des projets, des responsabilités, être dans l’action, s’occuper des autres, c’est un meneur et un travailleur qui a beaucoup d’imagination et de créativité. Elles se fixent des buts dans la vie et s’imposent les efforts nécessaires pour y parvenir. Elles aiment diriger. Elles n’hésitent pas à prendre des décisions. Elles atteignent souvent les sommets. Il a une tendance à la déminéralisation.  Il lui faut donc manger cru, diminuer les graisses saturées, le sucre industriel et privilégier les protéines végétales. De plus, il pourrait avoir besoin à augmenter sa dose de magnésium pour se reminéraliser : chocolat, banane, oléagineux … L’huile essentiel draine le foie et va lui apporter de l’énergie, en prendre une goutte au réveil et deux à trois dans la journée. (2) (1) (3)

Le lymphatique est gouvernée par l’Eau. La personne est molle et lente. Il a tendance à suer beaucoup. Il n’a pas une grosse énergie et s’économise beaucoup. C’est un introverti qui dort beaucoup.  Un rêveur dispersé, très sensible, avec une forte vie intérieur.  Il a très peu de persévérance. Il prend son temps et agace les nerveux. Il ne sait pas faire deux choses à la fois. Il est gros mangeur car il aime se « remplir » surtout si il est « pas bien ». Il lui faut donc mettre de la couleur dans sa vie avec des épices comme la cannelle et le gingembre, manger suffisamment de protéines, et de céréales complètes. Pour Hippocrate, ce sont « Individu obèse, lent, visage large et gras, crâne convexe ample et mandibule bien marquée, avec troubles muqueux et ganglionnaires concomitants de fièvres éruptives, anémies, eczémas et entérites. »
(2) (3) (4)

Pour conclure, citons Le Dr Paul Carton, illustre médecin naturiste français, qui disait que « en observant les individus lorsqu’ils sont laissés à eux-mêmes dans la nature, on peut noter ce qui suit : les nerveux s’agitent; les sanguins excursionnent; les bilieux explorent et les lymphatiques stationnent. » (2)

Hippocrate « C’est la nature qui guérit »

mlpoiuytre

temperaments-3459

(1)http://www.masantenaturelle.com/chroniques/collaborationgb/collaborationgb_temperaments.php

(2)http://mesacosan.com/dietetique/les-temperaments-hippocratiques-a1195.html

(3) www.naturopathie-en-clair.com

(4) larousse.fr

(5) cnrtl.com

(6)http://www.aly-abbara.com/histoire/Koh_Byung_Hee/Koh_Byung_Hee.html

Andréa Poiret

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s