Architecture Classique

Architecture Classique

Victor Hugo écrivait :  «Au cours des 6000 premières années du monde, depuis la nuit des pagodes de l’Hindustan a la cathédrale de Cologne, l’architecture a été la grande écriture du genre humain. Non seulement tout symbole religieux, mais toute pensée humaine a sa page et son monument dans ce livre immense.

La race humaine n’a pas eu d’idées importantes qui n’ont pas été écrites dans la pierre.

L’humanité a deux livres, deux testaments:. Maçonnerie et l’impression de la Bible – de la pierre et de la Bible de papier  »

« Est classique tout édifice dont les éléments décoratifs proviennent directement ou indirectement du vocabulaire architectural du monde antique – du monde « classique », comme on l’appelle souvent. » (1)

Le Temple grec est avant tout une demeure, celle du Dieu.Un temple grec se divise en deux parties : le sékos, la partie fermée, entourée de parois ; et le péristyle, la partie ouverte, délimitée par une colonnade Le sékos comporte le Pronaos (avant-portique), la Naos qui est l’abri de l’effigie divine, derrière le naos, ou au fond de la même salle, se trouve parfois un adyton, en dernier lieu se situe l’opisthodome (arrière-salle isolée) qui servait au dépôt d’offrandes ou au trésor. On parle de Temple In antis pour ceux qui ont deux colonnes de vestibule, de Temple Prostyle avec portique antérieur à un rang de colonnes dégagées, de Temple diptère quand le portique est à double colonnade, de Temple monoptère lorsqu’il est rond, et de Temple périptère lorsque le portique extérieur est continu.

Un temple grec repose sur une base appelée crépis. Les colonnes supportent une architrave, elle-même surmontée d’une frise au-dessus de laquelle se trouve le fronton et le toit de l’édifice. Le sommet et les extrémités du fronton pouvaient être décorés d’acrotères.

Les styles architecturaux se classent par types de colonnes. On peut ainsi démonter l’harmonie de l’édifice, résultat de proportions (les rapports utilisées sont donc des fonctions arithmétiques). Le nombre est la clef de l’harmonie. La dimension des parties et celles de l’ensemble de la construction ne sont pas indépendantes. Pour citer K. Papaioannou : « […] elles sont fonctions d’une unité de mesure et d’harmonie appelée « module ». En général, le module est le rayon (ou le diamètre) de la colonne à la base du fût. Chaque cote part de ce module, chaque dimension s’y rapporte. Ce que les architectes grecs appelaient eurythmie est précisement la détermination des cotes générales et celles des parties, en fonction du module : longueur, largeur, hauteur, saillie des ornements, nombre des colonnes, valeur de l’entrecolonnement, etc. L’aurythmie, dit Vitruve est obtenue lorsqu’on établie « une juste proportion dans les dispositions générales de l’édifice, en mettant en rapport la hauteur avec la largeur, la largeur avec la longueur, et en faisant concourir aussi tous les détails à la perfection de l’ensemble . » La juste proportion est la valeur du rapport des dimensions des parties entre elles, entre le diamètre de la colonne et sa hauteur (dans les temples doriques celle-ci mesure cinq, six ou sept fois son diamètre), entre les cotes des intervalles, entre l’entablement et la hauteur de la colonne. Ce rapport, ou proportion, est aussi fonction du module qui est toujours commensurable avec lui. Aussi le module est à la fois cause et effet. Il est défini en fonction des dimensions générales et définit en même temps le rapport des parties. Ce n’est pas l’homme, c’est le nombre qui est la mesure des choses : certains éléments destinés à l’usage de l’homme, tels que portes ou marches, peuvent avoir des dimensions irrationnelles par rapport à la taille de l’homme, mais la loi de l’eurythmie est toujours respectée. »

Les Grecs développèrent les premiers ordres classiques de l’architecture : Dorique, ionique,, les autres formes ont été ajoutées après par les Romains et autres :corinthiens toscan et composite.

Vitruve, auteur romain, est le premier à avoir décrit ces ordres, dans De Architectura, traité d’architecture, mais c’est Alberti, architecte et humaniste italien du XVème siècle qui ajoutera le cinquième ordre.

L’ordre dorique est né dans le Péloponnèse avant de se répandre dans la Grèce Continentale et dans les pays de colonnisation où l’influence Péloponnésienne a été particulièrement forte : Sicile et Grande Grèce. Il est trapu, et construit de tambours superposés. Le chapiteau, composé d’un coussinet et d’une abaque rectangulaire, est fonctionnel. La colonne, aux cannelures moins profondes, ne comporte pas de base. La frise est faite d’une alternance demétopes  et de triglyphes , portant un décor peint ou en relief. L’ordre ionique est par opposition plus élégant, élancé. Les colonnes, aux cannelures profondes, sont posées sur une base, le chapiteau encadré de deux volutes. La colonnade est surmontée d’une frise souvent sculptée. La frise est lisse et en continu au-dessus de la colonnade.

Durant l’Art post-Classique, au Ivème siècle, on construit peu à Athènes. Le Péloponnèse connait par contre un essor architectural à cette époque là, c’est au milieu du siècle que Cyrène et Delphes rabâtirent leurs grands temples d’Apollon. Le culte d’Asklépios, est donc la survivance de ce temps classique athénien. Au sanctuaire d’Asklépios à Epidaure que l’on trouve le plus imposant ensemble architectural du Ivème siècle en Grèce.600px-Column_architecture-fr.svg700px-Greek_temples.svg700px-Façade_temple_grec

  1. Le langage classique de l’architecture, Summerson
  2. http://www.larousse.fr/encyclopedie/divers/Gr%C3%A8ce_art_et_architecture_de_la_Gr%C3%A8ce_antique/185909
  3. Art Grec, Edition Mazenod
  4. https://fr.vikidia.org/wiki/Temple_grec
  5. http://fr.wikipedia.org/wiki/Temple_grec
  6. http://www.ac-grenoble.fr/college/frontenex/file/enseignement/HGEC/CHUZEL/HistoireArts/fiche_architecture_grecque.pdf
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s